Dernières nouvelles d'Ukraine (Février 2022)

Après des mois de tension le long de la frontière ukrainienne, la Russie a lancé des attaques militaires le 24 février 2022 et on s’attend maintenant à ce que des millions de personnes se déplacent pour trouver un lieu sûr ailleurs. Le conflit en Ukraine a évolué pendant plusieurs années et à travers différentes phases, la crise humanitaire qui sévit dans certaines régions de l’Ukraine prend maintenant de l’ampleur face à cette situation. On estime que 5 millions de personnes vivent toujours dans ce qui est connu comme la « zone de guerre » et beaucoup d’autres personnes qui ont été déplacées dans le pays, font probablement partie de ceux qui doivent maintenant quitter le pays.

Selon un rapport de l’OSCE (organisation pour la sécurité et la coopération en Europe), un nombre croissant de violations du cessez-le-feu, ce qui inclus des explosions, a été relevé dans diverses régions de l’Ukraine. Un flux important de véhicules quittant Kiev, la capitale de l’Ukraine, a été enregistré et des bus pleins arrivent chaque jour dans les pays limitrophes de l’Ukraine. Beaucoup vivent une situation dévastatrice.

Depuis 1994, OM est impliqué dans le ministère en Ukraine et les membres de nos équipes d’Odessa, de Kiev, de Vinnitsa et de Rivne ont depuis longtemps à cœur les personnes vivant dans la « zone de guerre », formant des disciples, accompagnant les jeunes et apportant leur support aux églises locales. La sécurité des membres des équipes d’OM est notre priorité et nos membres prennent les précautions nécessaires dans la situation actuelle.

La première réponse d’OM est prévue dans les pays voisins, comme la Roumanie ou la Pologne, où l’on attend l’arrivée de réfugiés dans les prochains jours.

OM, en partenariat avec des églises locales et des volontaires, se prépare à répondre aux nombreux besoins des réfugiés arrivant par bus ou par d’autres moyens de transport. Les équipes prévoient tout d’abord de fournir de la nourriture, des abris temporaires et des biens de première nécessité aux personnes des zones frontalières, ces derniers arrivent souvent avec très peu. Dans la situation actuelle, qui va surement se prolonger pendant un certain temps, des projets sur le long terme pour fournir des abris et des lieux surs où les personnes trouveront du repos et de l’aide sont aussi en cours de réflexion.

Certaines équipes d’OM pensent que des réfugiés passeront par leurs villes ou villages et ils se préparent à venir en aide aux personnes en transit. Cette aide peut inclure la fourniture de repas simples ou de matériel pour parer au froid. A d’autres endroits, les équipes ont remarqué que les femmes enceintes et les jeunes enfants ont un besoin immédiat de produits d’hygiène et de première nécessité pour bébé. OM s’attend à œuvrer avec des églises locales et des volontaires afin d’augmenter leur capacité à répondre aux besoins des personnes qui les entourent.

Merci de préciser "Crise en Ukraine" dans votre libellé :

Faire un don