L’Ukraine:

  • Prier pour notre équipe de marionnettistes qui partagera le message de Pâques. Ils voyagent tous les jours de cette semaine, du lundi au samedi, dans des villages différents. Il y a eu quelques explosions aujourd’hui - des missiles qui visaient notre ville ont été abattus, mais deux ont tout de même atteint des villages de la région.
  • Continuer de prier pour les gens (dont la plupart sont des femmes et des enfants) qui sont prisonniers dans l’usine de ciment dans la ville de Mariupol. Toutes les informations indiquent que la nourriture viendra à manquer prochainement, et les forces russes ne cessent de bombarder le quartier.
  • Prier pour les personnes déportées dans le pays, que nos équipes ont l’honneur de servir. Beaucoup d’entre eux entendent l’Evangile pour la première fois.
  • À mesure que les combats s'intensifient dans l’est du pays et que beaucoup de grandes villes sont frappées par des attaques de missiles, prier pour la protection de ceux qui conduisent les véhicules afin de distribuer l’aide humanitaire et d’évacuer des gens des villes. 
  • Prier pour la force, la santé et la sagesse de nos équipes

 

La Russie

  • Aujourd’hui quelques membres de notre équipe de direction sont en route pour la ville de Taganrog pour servir les réfugiés ukraniens. Merci de prier pour ce voyage. Ils vont visiter quelques églises, étudier les besoins des réfugiés. Prier que Dieu leur donne de la sagesse pour prendre des décisions pour développer le ministère à Taganrog. 
  • Prier que les croyants russes n’aient pas peur de servir Dieu dans des moments d’incertitude et de crise dans le pays. Prier que Dieu mobilise et envoie plus d’ouvriers à la moisson parmi les moins atteints. Prier que les gens aient les yeux fixés sur Jésus. 
  • Prier qu’on soit prêt à développer de nouveaux projets créatifs dans le ministère, et qu’on aie la capacité spirituelle pour préparer les filets pour la moisson et pour discerner comment la faire.
  • Prier que la guerre cesse. Proclamer le shalom de Dieu entre l’Ukraine et la Russie. Que Dieu guérisse la terre et le cœur des deux nations fraternelles.

 

La Pologne

Centre de Coordination à Varsovie

  • Prier pour la mise en œuvre du projet pour aider les enfants victimes de trauma, maintenant qu’on invite de la collaboration avec des églises et réseaux locaux. Prier que les membres du Corps de Christ ici à Pologne reçoivent l’appel à accompagner des enfants et jeunes touchés par la guerre pour les offrir du bon soutien et l'espérance qui ne se trouve qu’en Jésus. 
  • Louer Dieu pour l’occasion qui nous a été offerte de commencer un programme pour la protection des enfants à l’échelle nationale aux centres d'accueil, y compris des événements-cinéma qui touchent les enfants et leurs aidants. Prier que ces efforts de les protéger mènent à une meilleure connaissance des menaces aux enfants et qu’ils protègent les réfugiés les plus vulnérables des situations risquées. Prier que le message spirituel du Psaume 23 qu’on a partagé touche les cœurs des enfants. 

Les passages des frontières 

  • La queue des voitures qui retournent en Ukraine s’allonge chaque jour. Prier pour de la patience pour ceux qui attendent de traverser la frontière. Prier pour leur sécurité pendant le voyage. Prier pour les bénévoles qui cherchent des moyens créatifs de tisser des liens avec eux.
  • Prier pour de bonnes conversations avec les bénévoles des autres organisations qui travaillent à la frontière. Prier pour des esprits ouverts et l’occasion de partager l’Evangile avec eux. 
  • Louer Dieu pour la faim spirituelle observée par nos bénévoles quand ils parlent avec les réfugiés. Prier pour de la perspicacité et l’onction pour que les bénévoles sachent comment initier des conversations importantes et comment s’occuper d’eux de la meilleure manière possible.
  • Prier pour nos bénévoles qui parlent l’ukranien ou la russie comme langue secondaire, qu’ils puissent forger des liens avec des gens et surmonter la barrière de langue. 

Abri à Kutno pour réfugiés

  • Nous devons toujours trouver du logement pour les réfugiés qui sont actuellement logés dans l’hôtel du coin. Le financement du gouvernement va terminer à la fin du mois, mais nous sommes reconnaissants que le propriétaire va couvrir les coûts pour qu’ils puissent y rester quelques semaines de plus. Prier qu'on trouve une solution à long terme dès que possible.
  • Nous commençons un nouveau projet pour une crèche. Il y a deux ukrainiennes qui vont s’occuper des jeunes enfants pour que les mères aient le temps de chercher du travail. Merci de prier pour les préparatifs pour ce projet, qu’il soit une bénédiction aux mamans ukrainiennes. 

La Moldavie 

  • Comme la Moldavie suit le calendrier orthodoxe - tout comme l’Ukraine - on célèbre Pâques ce week-end (le dimanche et lundi de Pâques sont le 24 et le 25 avril), et, une semaine plus tard, on célèbre une fête importante, "Pâques pour les morts”. Selon la tradition, les gens - avec un prêtre orthodoce - visitent les tombes des membres décédés de la famille, prient pour eux et mangent de la nourriture bénite au cimetière. Ce sont des jours très importants dans la tradition locale, donc ce sera difficile pour beaucoup de réfugiés ukraniens qui savent qu’ils ne peuvent pas faire leur devoir, en même temps qu’ils font le deuil des morts occasionnés par la guerre. Pendant toute cette période, nous planifions plusieurs activités pour les réfugiés ukraniens qui logent aux bâtiments OM, pour leur donner l’occasion de fêter Pâques d’une manière, mais aussi pour partager le vrai sens de Pâques avec eux. Priez pour une bonne camaraderie, des conversations profondes et des cœurs ouverts, et que les gens cherchent Dieu avec enthousiasme, dans des circonstances où beaucoup de leurs espoirs et sécurités de cette terre ont été bouleversés. Prier aussi pour les églises évangéliques ici à Moldavie, qu’ils puissent communiquer avec clarté l’espoir qu’apporte la Pâques, pendant qu’ils tiennent la main à la population Moldavienne ainsi que les ukraniens déplacés qui se sont réfugiés avec eux. 
  • Continuer à prier aussi pour les autres aspects de notre ministère aux réfugiés. A part de donner de l’aide aux réfugiés à notre centre OM, nous maintenons aussi notre présence permanente à la frontière, ainsi que nous prévoyons du soutien et de l’aide matérielle pour des églises à travers la Moldavie qui ont accueilli des réfugiés.

La Roumanie

  • Prier pour la paix dans l’esprit de nos amis ukraniens pendant notre fête de Pâques. Quelques réfugiés ont décidé de rentrer chez eux pour Pâques mais d’autres ont décidé de rester en Roumanie malgré le traumatisme de ne pas pouvoir voir leurs proches. 
  • Prier pour du repos pour notre équipe et pour tous nous bénévoles pendant la période de Pâques. Nous avons besoin de ce moment de repos après deux mois de ministère intensive parmi les réfugiés.
  • Prier pour la nouvelle vague de réfugiés qui a récemment commencé à arriver de la région d’Odessa, qui a été attaquée par l’armée russe il y a quelques jours. 

La Tchéquie / La Slovaquie

  • L’Union Baptiste Slovakienne (SBU) va envoyer une expédition d’aide humanitaire en Ukraine avant la fin du mois. Merci de prier pour la préparation de cette expédition: qu’elle soit préparée à l’heure, qu’il y ait suffisamment de bénévoles, et que tout soit bien organisé.   
  • L’église baptiste de Palisády à Bratislava a commencé l'implémentation d’une église ukrainienne dans l’automne de 2018. Cinq personnes assistèrent à la première réunion. La première réunion de culte a eu lieu en mai 2021. Avant la guerre, environ 50 personnes, dont des enfants, assistaient aux cultes; maintenant ce nombre touche presque 150! Ils ont déjà aidé plus que 160 adultes (et environ le même nombre d’enfants) qui ont été touchés par la guerre en Ukraine. Quelques-uns sont restés pendant une courte période et puis ont repris leur route; d’autres restent en Slovakie à long terme. Ceux qui sont restés en Slovakie on été offert de l’aide, telle que l’accompagnement chez le docteur, ou de l’aide pour obtenir de l'éducation pour leurs enfants, ou de l’aide pour trouver du travail. Merci de prier pour la croissance spirituelle des nouveaux membres de cette implantation d’église ukrainienne à Bratislava. 
  • Comme on l'avait mentionné la semaine dernière, le nombre de réfugiés qui participent aux cours de tchèque dans notre base dans la ville de České Budějovice s’élève à plus de 80. Merci de prier pour de la patience pour les ukraniens en plus qui maintenant attendent qu’on ouvre de nouveaux cours, probablement au début de mai. Quelques membres de l’église ont visité les cours pour déterminer s' ils pourraient y enseigner aussi. Prier que Dieu leur révèle sa volonté dans ce domaine. En plus, merci de prier pour l’approvisionnement d’un psychologue chrétien qui parle ukranien.
  • Le ministère tchèque de la santé pourvoit les docteurs et les infirmières ukraniens de l’occasion de travailler ici, bien qu’ils ne savent pas encore parler le langage tchèque.  Prier pour que ces docteurs et infirmiers aillent avec courage dans des hôpitaux dans leurs régions pour solliciter de l’emploi.
  • Beaucoup de mères ukrainiennes et leurs enfants vivent dans des conditions déplorables. Ce lundi, deux d’entre nous iront à une ville à environ 50km pour demander à la mairie s’ils n’auraient pas une solution pour une mère et son enfant qui vivent à la gare là-bas. Prier pour la providence de Dieu pour eux.