À bord du Logos Hope confiné...

written by Lise B

Le Logos Hope a dû s’adapter aux circonstances dues à la pandémie. Le 12 mars 2020, le bateau a dû rester en confinement à Kingston, en Jamaïque, alors qu’il devait rallier l’Europe pour l’été 2020. Voici le témoignage de nos Français à bord. Ils nous racontent leur expérience...

"J’ai rejoint le bateau en plein milieu de la période Covid, après un long confinement en France. Mes vols avaient constamment été annulés et les incertitudes s’accumulaient : la librairie allait-t-elle rouvrir ? À quoi le ministère allait-il ressembler ? Finalement, la librairie ouvre alors que je m’apprête à rentrer en France ! Ai-je pour autant perdu mon temps à bord ? Non, car je me rends compte que donner de son temps à Dieu et suivre son appel n’est jamais en vain. Dieu n’a pas besoin d’une librairie pour répandre sa Parole, pour me transformer, pour m’utiliser. Il fait ce qu’il désire, et parfois de manière inattendue. Mon travail à bord a aussi servi à permettre au Logos Hope de continuer son ministère, à cette librairie de rouvrir. Même si l’on ne voit pas forcément la finalité de nos projets, Dieu est fidèle et les mènera à terme."

Priscilla

"Nous sommes arrivés à bord du Logos Hope en février 2020, soit juste au début de la pandémie. Nous avons très vite dû mettre en pratique le populaire slogan du bateau : « be FAT : Flexible, Adaptable, Teachable » (flexibilité, adaptation, apprentissage). Et ce, dans notre quotidien (travail, confort, vie de couple et personnelle, foi, vie en communauté…). Il nous a fallu du temps pour accepter cette situation ; plus d’une fois nous avons remis en question l’utilité de notre présence à bord et considéré l’option de revenir en France. Mais chaque fois, l’espoir d’un avenir proche meilleur prenait le dessus et nous motivait à tenir bon. Aujourd’hui, nous avons un peu le tournis lorsque nous regardons en arrière, mais nous voyons ainsi combien Dieu a été fidèle. Mathieu travaille à la maintenance du bateau et Florence travaille dans la logistique. Nous sommes reconnaissants pour le ministère du Logos Hope qui reprend petit à petit et nous gardons à l’esprit la leçon apprise au cours de cette année passée : Dieu est au contrôle de tout et ses plans ne sont pas toujours semblables aux nôtres. Soyons ouverts à Sa volonté."

Mathieu et Florence

"Quand l’épidémie de Covid a commencé, cela faisait 1 an et demi que j’étais à bord du Logos Hope. J’ai vécu ces 122 jours de confinement comme un temps de riches bénédictions. Avant ça, la vie à bord était très intense, particulièrement avec mon travail à la librairie ; en outre, avec mes nouvelles responsabilités en tant que chef d’équipe, j’ai vite été épuisé et dépassé. Quand, tout s’est arrêté, j’ai pu passer du temps avec la communauté à bord et développer de nouvelles amitiés. Cette période m’a aussi permis de grandir dans ma vie de prière, qui a été stimulée par une rencontre journalière d’intercession. Durant cette pause des activités du bateau, nous avons suivi des formations qui nous ont aidés à grandir dans notre relation avec Dieu et à nous équiper pour son service. Après le confinement, j’ai été coach et chef d’équipe dans les îles Abaco, aux Bahamas. Nos équipes ont travaillé à la rénovation de maisons détruites par l’ouragan Dorian l’année précédente. Cette expérience m’a aussi beaucoup appris. Depuis 2021, nous apprenons petit à petit à servir Dieu dans ce nouveau monde post-Covid. Dieu est fidèle : le 10 juillet, nous avons pu rouvrir l’accès au public à bord, après pratiquement 16 mois d’interruption."

Emmanuel

 

Depuis 1970, les bateaux d’OM ont visité plus de 500 différents ports de 151 pays et accueilli plus de 44 millions de visiteurs. Venez faire partie de l’équipage qui partage l’Évangile tout en étant porteur de connaissance, d’aide et d’espoir.

Rejoignez le bateau pour une mission de 3 mois, 1 an ou 2 ans !

Plus d’infos : personnel.fr@om.org

Stories from the Region

Merci

Merci pour votre réaction rapide et votre générosité face à la crise qui se déroule en Ukraine. Depuis le 24 février, plus de 3,25 millions de personnes ont fui la guerre en Ukraine, cherchant la sécurité dans les pays plus à l'ouest. Vos dons ont permis aux équipes d'OM en Ukraine, Pologne, Roumanie, Moldavie, Hongrie et en Slovaquie de répondre rapidement aux besoins des personnes en fuite. Nos équipes ont été parmi les premières à la frontière, accueillant l'arrivée soudaine de réfugiés et se coordonnant avec les chrétiens et les églises locales pour subvenir à leurs besoins.

Read more

Les équipes d’OM continuent de répondre à la situation qui se déroule en Ukraine

Les équipes d’OM continuent de répondre à la situation qui se déroule en Ukraine et dans les pays voisins. Alors que de plus en plus de personnes fuient, les membres de nos équipes sont occupés à mobiliser les églises locales, à coordonner les efforts de secours et à administrer l'aide aux personnes dans le besoin. Actuellement, nous prévoyons d'aider au moins 10’000 personnes vulnérables en Ukraine et dans six pays limitrophes.

Read more

Nouvelles d'OM en Ukraine du 28 Février

Après des mois de tension le long de la frontière ukrainienne, la Russie a lancé des attaques militaires le 24 février 2022 et on s’attend maintenant à ce que des millions de personnes se déplacent pour trouver un lieu sûr ailleurs. Le conflit en Ukraine a évolué pendant plusieurs années et à travers différentes phases, la crise humanitaire qui sévit dans certaines régions de l’Ukraine prend maintenant de l’ampleur face à cette situation.

Read more