La lumière perce !

written by Martin & Petro Delange

Il est difficile d’imaginer que des Églises grandissent en pleine pandémie de Covid19, et il est encore plus difficile d’imaginer que, dans ces conditions des chrétiens puissent grandir personnellement au sein d’Églises turcophones. Pourtant, c’est exactement ce qui s’est passé.

Une nouvelle stratégie

Entre les deux confinements que la France a connus, nous avons introduit une nouvelle stratégie de croissance d’Église. Nous voulions revitaliser une des communautés chrétiennes turcophones de l’est de Paris. Mon épouse et moi y avons entrepris un programme d’enseignement avec du matériel qu’OM a utilisé au Népal, connu sous le nom de « méthode des quatre champs ». Un des objectifs de cette approche est que le groupe s’engage dans le financement de l’œuvre de Dieu.

Lorsque nous avons présenté ce projet, le groupe l’a tout de suite adopté pour soutenir un missionnaire d’origine musulmane travaillant en Europe parmi les Turcs. Depuis, les 7 familles qui constituent ce petit groupe de croyants donnent 400 euros par mois pour soutenir ce missionnaire. Elles prennent aussi davantage en charge leur bien-être spirituel.

Bien que nous n’ayons pas vu de croissance en nombre de membres, la croissance spirituelle a été bien réelle – ce qui ne veut pas dire que de nouveaux croyants ne se rajoutent pas.

 

Hâte de se faire baptiser

J’ai été touché par un appel téléphonique de Hasan, d’Évreux, membre d’un groupe chrétien turc. Il m’a annoncé tout joyeux que sept nouvelles personnes étaient venues à la foi et voulaient se faire baptiser ; il voulait savoir quand leur baptême pourrait avoir lieu. Ce fut une vraie surprise, surtout si l’on considère les limitations de déplacement pendant le confinement.

Nous commencerons bientôt des cours par zoom sur la vie chrétienne afin de préparer ces nouveaux croyants à être baptisés dès que ce sera possible.

 

École biblique Barnabas

Entre-temps, nous avons lancé l’école biblique Barnabas et durant la première session, nous avons pu former 46 responsables d’Églises venant de 10 communautés turcophones de France. Le second confinement nous a surpris en plein élan, et nous avons dû réaménager l’école biblique pour la mettre en ligne. C’était un vrai défi ! Il n’est pas facile de garder l’attention de 40 participants pendant deux heures sur une plate-forme Internet. Je n’avais aucune expérience dans ce domaine, et j’ai appris à improviser. Avec le conseil de quelques amis proches, nous avons pu mettre en place une structure interactive qui a su maintenir l’attention des participants. Nous avons déjà effectué deux semestres sur cette plate-forme, et mi-février nous entamerons le troisième semestre.

Dans ce travail parmi les turcophones en France, nous sommes émerveillés de voir comment Dieu agit même dans l’incertitude et la difficulté.

Durant ces jours sombres et difficiles de lutte contre la Covid19, nous prenons pleinement conscience que Dieu est présent et qu’Il agit pour nous aider à rentrer la récolte.

Dieu est à l’œuvre, travaillons avec Lui.

 

 

Martin et Petro de Lange, ministère parmi les turcophones.

 

Les équipiers d’OM ont des cibles financières à atteindre pour pouvoir faire face à leurs besoins quotidiens. Vos dons nous permettent de combler un déficit éventuel dans leur soutien financier, d’aider à la gestion des différents ministères et au règlement des frais de fonctionnement.

Donner

France:

Stories from the Region

À bord du Logos Hope confiné...

Le Logos Hope a dû s’adapter aux circonstances dues à la pandémie. Le 12 mars 2020, le bateau a dû rester en confinement à Kingston, en Jamaïque, alors qu’il devait rallier l’Europe pour l’été 2020. Voici le témoignage de nos Français à bord.

Read more

Une Française au Chili

Lucie est depuis deux ans avec OM au Chili.

Read more