Hannah Rueber

Le Jour 5 à TeenStreet (TS) a commencé avec une session Main Hall sur un sujet percutant : la tentation. Le thème du jour est « persévère » et Rachel reconnaît que « ça peut être inconfortable de parler des choses sérieuses. La vie est comme une course ; des obstacles et des défis viennent nous confronter. Persévérer, c’est user de patience et de persistance pour continuer à avancer ; c’est choisir d’avancer même quand c’est dur ».

Rich a encouragé les participants à « continuer d’aller de l’avant… Vis ta vie chrétienne comme une course, une course d’endurance plutôt qu’un sprint, aspirant et t’efforçant à être semblable à Christ. Mais souviens-toi : nous avons un ennemi qui nous voit courir pour Jésus et place des pièges/distractions/obstacles sur notre chemin ».

Si l’ennemi ne peut nous arrêter (nous sommes déjà dans la course), il peut certainement nous ralentir. Il use de choses qui paraissaient bonnes et nous tente à faire le mal. Ces tentations envoyées par l’ennemi visent toujours à détourner notre regard de Christ.

« Quelque chose devient un problème s’il nous éloigne de Christ. Parfois, nous nous faisons avoir » dit Rich, « nous devons nous rappeler que c’est l’ennemi qui est à l’œuvre, pas Dieu ! Mais même lorsque nous tombons, la liberté est toujours à portée ».

Ron a rappelé aux ados que « le problème avec la tentation, c’est que parfois tu ne la discernes pas. Elle ressemble à quelque chose de bon. De l’extérieur, c’est attirant et tu le veux ; mais à l’intérieur, c’est empoisonné ».

Dans Genèse 39, nous lisons que Joseph a été plusieurs fois tenté par la femme de Potiphar. Au plus fort de la tentation, Joseph s’est enfuit. « Bien qu’il ait résisté et se soit enfuit » raconte Ron, « ça a mal fini pour lui. Il a été jeté en prison, mais là encore Dieu était avec lui. Des années plus tard, tout s’est arrangé pour lui ».

À cause de sa forte addiction aux biscuits, Rich n’a pu résister au paquet de gâteaux placé sous une large cage. Lorsqu’il s’est faufilé pour accéder au paquet, la cage s’est refermée sur lui. La tentation qui paraissait si belle l’a mené tout droit dans le piège, tout comme on peut se retrouver piégé par une tentation (ou une addiction) dans la vie. Il y est resté jusqu’à ce que quelqu’un vienne l’en délivrer.

Rachel a encouragé tout le monde : « même si nous cédons à la tentation, nous n’avons pas à y rester. Nous pouvons choisir d’en ressortir ».

« Être tenté n’est pas un péché » partage Rich. « Le péché vient quand nous chutons. Nous pouvons nous battre ou nous enfuir. Et si nous échouons, nous pouvons toujours être libéré ».

1 Jean 1:9 dit : « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité ».

« Si nous tombons » dit Rachel, « nous devons admettre nos erreurs devant Dieu. Il est fidèle et Il nous donne Sa grâce. Il veut que nous nous relevions et que nous reprenions la course ».

Gérer la tentation en tant qu’ado

Voir Rich dans la cage a vraiment parlé aux ados. « Le voir piégé m’a aidé à comprendre ce que nous fait le Mal » dit Levi (14 ans, Autriche).

« J’ai bien aimé l’image de Rich dans la cage, et de voir que la cage a été retirée sans qu’il n’ait rien eu à faire » convient Harald (17 ans, Norvège). « Ça m’a fait penser que nous n’avons pas besoin d’enlever nos ‘‘cages’’ nous-mêmes, mais nous pouvons appeler Dieu à l’aide ».

Feie (14 ans, Belgique) apprécie la chance de pouvoir parler d’un sujet aussi difficile à TS. « Nous sommes ouverts et nous pouvons parler de tout : nous n’avons pas peur de ce que les autres vont penser… C’est vraiment agréable de pouvoir dire ce que nous avons sur notre cœur.

C’était facile pour les ados de lister les tentations auxquelles ils sont confrontés régulièrement. « Surtout dans mon école, c’est très séculier. Il y a beaucoup de drogue, alcool, pression de groupe, réseaux sociaux, ces ‘‘normes sociales’’ que nous sommes censés suivre » a partagé Jana (17 ans, Coréenne-Américaine).

Après le Main Hall et les discussions en Net groupe, les ados ont pu aussi lister des moyens de résister à ces tentations quand elles surgissent.

« Nous devrions constamment prier que Dieu nous aide à vaincre ces situations » dit Esther (15 ans, Coréenne-Américaine).

« Tu peux retirer de ta vie ce qui te tente » suggère Harald.

Sindre (16 ans, Norvège) et Patricija (14 ans, Belgique) ont tous deux affirmé qu’en parler à des amis pouvait aider – pour des conseils et de la redevabilité. « C’est plus facile de s’éloigner des tentations quand on parle ouvertement de ses luttes avec un ami » explique Sindre.