Helen Winzell

Courir pour le monde

Le soleil brillait dans le ciel quand le TeenStreet Boulevard s'est transformé en zone festive où coureurs et supporters formaient une palette colorée. Certains portaient des perrruques, des chapeaux ou autres costumes extravagants, et certains avaient le drapeau de leur pays autour des épaules. C'était l'heure du RAG.

Cinq...quatre...trois...deux...un....GOOOO ! Plus de 1200 coureurs ont pris le départ de la course sous les acclamations, les cris d'encouragement et les applaudissement de centaines de supporters. Le DJ a mis l'ambiance et a donné du son pour encurager tous les coureurs.

Les coureurs -et marcheurs- avaient deux heures pour faire le plus de tours possibles. Un nombre surprenant de coureurs a perséveré pour tenir les deux heures. L'une d'entre eux était Miranda (15 ans, de Suède), qui a couru 24 tours et qui était sponsorisée 6 euros par tour. Elle est allée au bout de ses limites : "Je me suis mis la pression pour faire le plus de tours possibles. J'ai commencé à avoir mal dans les jambes." Peter (13 ans, d'Allemagne) est un autre coureur qui est allé au bout. Grâce à tous les encouragements qui l'ont poussé à courir encore plus vite, il a réussi à faire "genre 20 tours".

Trois jeunes filles belges déguisées en bananes ont marché pendant deux heures. "Dieu nous a donné la force d'avancer!" s'est exclamée Lonit (17 ans), un grand sourire aux lèvres. "Et me voilà déguisée en banane en train de courir en rond pour récolter de l'argent." Lonit et ses amies Joske (17) et Sarah-Beth (17) ont trouvé l'encouragement de la foule incroyable : "Il y avait des petits qui nous faisaient des câlins et qui nous encourageaient." Ça leur a donné l'énergie de continuer à marcher.

Beaucoup d'équipes étaient investies dans l'organisation du RAG. Mis à part la RAG team, la sports team, la medical team et la security team ont joué un rôle important et se sont assurées que tout se passe bien. Selon la sports team, il n'y a eu aucun incident -même si le début était un peu sressant car tous les coureurs étaient pressés qu'on scanne leurs bagdes pour valider le premier tour.

Une nouvelle règle imposait de porter des chaussures adéquates pour minimiser le risque de blessure et d'ampoules. Cette règle a clairement payé, selon la medical team. L'équipe entière, c'est à dire 10 infirmiers, 11 aides-soignants et 2 médecins, était en service durant la course et s'était bien préparée, de manière pratique mais aussi par la prière. Après la course, ils ont annoncé que seulement 20 personnes avaient eu besoin d'une assistance médicale pendant les deux heures de la course et que personne ne s'était sérieusement blessé.

Cette année, l'argent récolté sera utilisé pour soutenir des jeunes réfugiés en Grèce, en Italie et en Serbie. Il servira à leur procurer des cartables, des fournitures scolaires, de l'équipement sportif et du matériel d'art. En plus de cela, 20 % des fonds récoltés serviront à soutenir de nouveaux congrès TeenStreet dans le monde entier. Ainsi, chaque personne qui a cherché des sponsors ou qui a sponsorisé un coureur s'est engagée pour aider des jeunes, pour la gloire de Dieu.

En tout, 85 453 euros ont été récoltés. Cet argent changera la vie de beaucoup d'adolescents.